< >

Sport et nutrition au collège


Imprimer l'article Envoyer à un(e) ami(e) Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte

La pentathlète Amélie Cazé, à la rencontre de collégiens de Constant-Bourgeois à Guiscard

REPORTAGE - Il leur a fallu un peu de patience. En janvier dernier, la rencontre avait dû être reportée en raison des conditions météorologiques. La date du 4 février 2013 était donc cochée dans tous les agendas des élèves de la classe de 5e1. La venue d’Amélie Cazé, la championne de Pentathlon moderne, dans l’enceinte de l’établissement, était très attendue.

Le rendez-vous était donné à 10h, dans la salle vidéo du collège. Depuis plusieurs semaines, la classe de 5e1 du collège Constant-Bourgeois est dans les starting-blocks. Dans le cadre du projet Santé au collège, financé par le Conseil général de l’Oise, les élèves travaillent avec l’infirmière scolaire, Véronique Bricout et leur enseignante de sport, Élise Gadeau, sur la thématique de la nutrition et de l’activité physique. Le petit-plus de cette action : la rencontre avec un sportif de haut-niveau. C’est tout naturellement vers Amélie Cazé que le choix s’est porté, elle qui est née à quelques kilomètres de Guiscard, à Noyon plus précisément.

  • Pour la venue d'Amélie Cazé, les élèves de 5e1 ont visionné un film sur la pentathlon pour tout connaître de la discipline de cette athlète de haut-niveau.
  • Les murs de la salle ont été habillés avec différents panneaux composés de photos et de coupures de presse.

Une entrevue avec une sportive qui a pratiquement tout gagné dans sa discipline, ça ne s’improvise pas. Choix des questions, confection d’affiche, chaque détail a fait l’objet d’une préparation minutieuse. Tout au long de l’année, ces collégiens abordent également le thème de « Manger et bouger utile, c’est mieux », avec des ateliers chaque lundi midi. Au programme, intervention d’une diététicienne pour sensibiliser les jeunes aux bonnes pratiques alimentaires et pour les former à l’équilibre nutritionnel, ateliers danse avec un professeur, activités sportives et ludiques avec l’utilisation d’une console de jeux vidéo.

Une championne accessible

10h, le lundi 7 février. L’agitation est palpable dans les couloirs du collège. Ce n’est pas tous les jours que l’on a l’occasion de rencontrer une sportive qui a participé à deux olympiades (Pékin 2008 et Londres 2012). Amélie Cazé fait son entrée dans la salle. Pas de garde du corps, ni même d’attaché de presse. Ce n’est pas une star que l’on reçoit mais une sportive accomplie. Entre les collégiens et la championne, il n’y pas de round d’observation, bien que la boxe ne fasse pas partie des sports que composent le Pentathlon moderne.

Elle n’est pas totalement inconnue pour ces collégiens. Ils en savent déjà beaucoup sur elle, après le portrait vidéo qu’ils ont découvert, quelques minutes avant l’heure fatidique. Pourtant, les questions fusent, ils veulent tout savoir sur son parcours scolaire et sportif, ses victoires, ses défaites, sa vie personnelle mais aussi et surtout sur le thème qui les intéressent aujourd’hui : son régime alimentaire d’athlète de haut-niveau. Aucun sujet n’a été occulté. Naturelle et abordable, elle s’est livrée sans fards, devant une audience conquise d’avance.

La matinée s’est terminée par la traditionnelle séance d’autographes. Amélie Cazé s’est prêtée au jeu des photographes et a pris la pose. Les collégiens ont eu le droit de sortir leur smartphone, normalement interdit, afin d’immortaliser ce moment. La mini-exposition créée pour l’occasion a également été dédicacée par la championne et devrait avoir l’honneur d’être dévoilée à l’ensemble du collège, dans le hall de l’établissement.

  • Une signature sur un plâtre = un souvenir indélébile.
  • Amélie Cazé s'est prêtée avec plaisir à la séance de dédicaces.
  • Une rencontre inoubliable vaut bien une autorisation exceptionnel : les élèves ont pu sortir leur smartphone pour immortaliser cet évènement.
  • Ces jeunes collégiens sont quand même un peu impressionnés par la championne.

Tout le collège impliqué

De nombreux projets se sont construits autour du dispositif "Éducation nutritionnelle et activité physique" au collège Constant-Bourgeois à Guiscard.  La restauration scolaire de l'établissement est très impliquée. Des ateliers "Découverte des aliments" lors de repas à thème ont été mis en place en collaboration avec une diététicienne. Les élèves ont également profité de l'intervention de l'association "Picardie Lait", suivie d'un petit-déjeuner équilibré proposé par l'infirmière scolaire, en lien avec le professeur de SVT.

Les projets Santé au collège

Le Conseil général soutient depuis 2008 une politique d’éducation à la santé en direction des collégiens.

 

Dans ce cadre, depuis quatre ans, le dispositif "Santé au collège" vient financer une action complémentaire au projet du Comité d’Éducation à la Santé et à la Citoyenneté des collèges (CESC). Cette action doit porter sur 2 thèmes imposés par le Conseil général de l'Oise :

• Vie affective et sexuelle

• Nutrition et activité physique


Cette année, 16 collèges sont soutenus dans le cadre de ce dispositif dont 4 sur la thématique "nutrition et activité physique" qui bénéficieront d’une rencontre avec un sportif de haut niveau :
• Collège Constant-Bourgeois à Guiscard
• Collège Jéhan-Le-Fréron à Crèvecœur-le-Grand
• Collège Anatole-France à Montataire
• Collège Jacques-Prévert à Chambly

En savoir plus

site Internet de l'IA site Internet de l'Oise