< >

Apprendre à reconnaître la flore


Imprimer l'article Envoyer à un(e) ami(e) Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte

En cette période de perte de biodiversité, les agents en charge des espaces verts dans les collèges de l’Oise deviennent peu à peu des jardiniers attentifs à créer des cœurs de nature disséminés sur le territoire, par le biais des collèges.

Après avoir arrêté l’utilisation de produits phytosanitaires, les espaces peu voir pas utilisés des collèges bénéficient de fauches tardives, permettant l’expression d’une flore d’espèces indigènes de l’Oise.

 

Et pour agir en fonction de cette expression naturelle, le jardinier doit reconnaître ce qui pousse dans ces espaces : soit pour pouvoir éliminer les espèces exotiques envahissantes, soit pour protéger des espèces rares.

 

Dans ce cadre, 17 agents de 15 collèges différents se sont retrouvés au collège Emile Lambert pour poursuivre leur parcours de formations sur la gestion des espaces extérieurs et acquérir des outils permettant de reconnaître la flore de leur collège, et ainsi devenir vecteur d’informations auprès des enseignants.

Les objectifs de la formation

- Acquérir les principes et méthodes d’identification floristique.

- Repérer l’organisation générale de la botanique.

- Choisir des clefs simplifiées de reconnaissance des fleurs et graminées.

- Comprendre les enjeux d’identification d’une plante (science participative).

- Reconnaître les différentes espèces en extérieur.

Reconnaissance de la flore avec son téléphone

Les participants ont découvert l’application sur mobile : PLANT@NET. Cet outil est une application de collecte, d’annotation et de recherche d’images pour l’identification de plus de 800 espèces de plantes sauvages, de la flore française métropolitaine.

 

Pour en savoir plus : www.plantnet-project.org

Etudier l'interaction des plantes entre elles

Sur le site du collège, mais aussi au Marais de Sacy, les participants ont bien appréhendé le principe de communauté végétale, c'est-à-dire où l'on retrouve les mêmes populations végétales sur un même habitat. Ils ont également mis en évidence que les populations végétales évoluent dans le temps par successions écologiques comme le montre le schéma ci-dessous, si la main humaine n'intervient pas.

 

Les participants, au-delà des manuels proposés ont découvert le site TELA BOTANICA qui propose notamment des fiches techniques de très nombreuses espèces : www.tela-botanica.org

 

 

Intervenants :
Christophe CHEROUTRE – Ingénieur environnement et aménagement
David BOUCHE – Botaniste

Reconduction de la formation

Si vous n’avez pas pu participer à cette édition, il est possible de reprogrammer une formation pour 2019 en faisant parvenir votre demande à Claire STORY – 03 44 10 70 60 / claire.story@oise.fr

 

Pour mémoire, une session peut être ouverte à condition d’avoir un minimum de 15 participants.

Diaporama

site Internet de l'IA site Internet de l'Oise