< >

Allocation d'éducation de l'enfant handicapé


Imprimer l'article Envoyer à un(e) ami(e) Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte

    Une allocation pour l'éducation de l'enfant handicapé

    Pour soutenir les parents ou les responsables légaux d'un enfant atteint d'un handicap, il existe une allocation d'éducation de l'enfant handicapé, appelée " AEEH ". Il s'agit d'une aide financière permettant d'assurer au jeune toutes les chances de réussir son projet éducatif.

    Conditions d'attribution

     

    Cette allocation concerne tout enfant ou jeune handicapé qui a moins de 20 ans et qui ne dispose pas de ressources supérieures à 55 % du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance).

     

    Pour bénéficier de cette aide l'enfant ou le jeune doit être atteint :

     

    – d'une incapacité permanente d'au moins 80%, ou
    – d'une incapacité permanente comprise entre 50% et 80% et l'enfant doit fréquenter un établissement d'éducation spéciale ou s'il a recours à une rééducation ou des soins à pratiquer au titre de l'éducation spéciale, dispensés notamment en établissement de soins, en établissement scolaire ordinaire, par un service à domicile ou en cure ambulatoire.

     

    Montant de l'allocation

     

    Le montant de base de l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé est de 119,72 euros par mois au 1er janvier 2007.

    Par ailleurs, ce montant peut être augmenté d'un complément. Ce complément est accordé si l'enfant est atteint d'un handicap dont la nature ou la gravité exige :


    – des dépenses particulièrement coûteuses

    – le recours à une tierce personne.

     

    Pour connaître le détail de ces différents suppléments accordés à l'allocation :
    Téléchargez la fiche complète d'informations sur l'allocation de l'enfant handicapé.

     

    Une majoration pour les personnes isolées

     

    Enfin, toute personne isolée qui bénéficie de l'allocation pour l'éducation de l'enfant handicapé et aussi d'un complément au titre de la tierce personne (s'occupant de la personne handicapée), a le droit à une majoration. Cette majoration dépend du montant du complément accordé pour subvenir à l'emploi d'une tierce personne.

     

    Maison Départementale des Personnes Handicapées de l'Oise (nouvelle fenêtre)

     

    Toutes les adresses utiles (nouvelle fenêtre)

     

    "Transport et handicap" (nouvelle fenêtre)

    site Internet de l'IA site Internet de l'Oise